Après 2 belles années à la présidence de la CCIVR, je passe le flambeau

Voici l’intégral de mon discours de fin de mandat, prononcé le 18 juin 2014, à l’Assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce et d’industrie de la Vallée-du-Richelieu (CCIVR).


Suite à une longue réflexion, et considérant que ma conjointe attend présentement un petit garçon, Samuel, qui devrait naître dans les prochains jours, j’ai pris la décision de ne pas renouveler mon mandat de président de la CCIVR, afin de consacrer plus de temps à ma nouvelle petite famille.

Ce n’est tout de même pas une décision facile, je dois avouer que j’ai vraiment beaucoup aimé servir les intérêts de la Chambre, et cela aura été un honneur de vous servir, chers membres, à titre de président durant les 2 dernières années.

Rassurez-vous, je ne quitte pas complètement, je demeure sur le C.A. et j’agirai avec plaisir à titre de président ex-officio, afin d’assurer la meilleure transition possible avec notre prochain président.

C’est quand même avec le sentiment du devoir accompli, que je quitte mes fonctions aujourd’hui:

  • Nous avons une Chambre de commerce très dynamique;
  • Nous avons réussi un virage jeunesse qui est toujours en cours afin d’assurer la pérennité de la Chambre et de l’entreprenariat dans la région;
  • Nous avons une santé financière qui fait l’envie d’une grande majorité de chambres de commerce;
  • Nous sommes un acteur majeur dans le développement économique de la région;
  • Nous sommes à la veille d’implanter l’image de marque et la stratégie marketing autour du Boulevard Laurier;
  • Nous avons d’excellentes relations avec les municipalités et les organismes de la région;
  • Nous avons une renommée qui s’étend bien au-delà de notre région;
  • Nous avons un conseil d’administration varié et très solide;
  • Et j’ai réussi à atteindre l’objectif que m’avait donné ma prédécesseure, Christine Richer, que d’augmenter la représentativité féminine au conseil d’administration.

Je remercie tous les membres du conseil. Évidemment, ce que je viens de nommer comme accomplissements n’a pas été réalisé tout seul. Loin de là. C’est vraiment grâce à votre implication que nous avons réussi d’aussi belles choses.

Évidemment, merci beaucoup à la permanence de la Chambre: Anne, Joanne, Nadia, Émilie. J’essaie de le dire le plus souvent possible mais c’est jamais assez, vous êtes très importantes pour nous, et vous faîtes un travail extraordinaire.

Anne Durocher, merci infiniment pour ta collaboration. Tu mènes le bateau d’une main de maître, et c’est énormément grâce à toi, si je peux être si fier du travail accompli ces deux dernières années. Merci Anne!

Finalement, merci à vous tous, très chers membres, de m’avoir fait confiance. J’en suis vraiment très reconnaissant. J’ai côtoyé des personnes extraordinaires, très engagées et impliquées dans leur milieu. J’ai vu des gens travailler très fort, vous êtes une grande source d’inspiration pour moi.

C’est donc le temps de passer le flambeau. Mais croyez-moi, nous sommes en Cadillac pour les années à venir.

Merci beaucoup.

Leave a Reply