L’Arrière Scène célèbre ses 35 ans en grand

[Article publié par Le Vallée-du-Richelieu Express le 2012-04-17]

Serge Marois, Marie Eykel et Sébastien Sills

Serge Marois, Marie Eykel et Sébastien Sills (photo de Luc Giard)

Plus d’une centaine de convives ont participé à la soirée-bénéfice visant à célébrer les 35 ans d’existence de l’Arrière Scène, le 10 avril dernier. Cet événement  durant lequel un repas gastronomique a été servi sur la scène du Centre culturel de Beloeil, a permis à la compagnie de théâtre jeune public de rappeler les moments forts de ses anciennes créations.

Marie Eykel, célèbre interprète de Passe-Partout, figurait parmi les invités. Elle a tenu à rendre hommage à son ami Serge Marois, fondateur et directeur artistique de l’Arrière Scène.

« C’est un des plus vieux théâtres pour enfant du Québec. C’est difficile de rester en vie, car ce genre de théâtre est mal perçu, mal payé et mal subventionné. Ça prend un courage fou pour tenir cela à bout de bras », a-t-elle souligné.

Pour Serge Marois, le succès et la pérennité de la compagnie théâtrale résident dans sa programmation. « Le fait qu’on soit implanté en région, qu’on ne fasse pas uniquement de la création et qu’on ait une programmation au Centre culturel, nous donnent un double rôle et nous ancrent davantage », a-t-il dit.

Offrir de l’art aux enfants
Par sa créativité, l’art permet aux enfants de développer leur imagination, et ainsi d’être à l’écoute de leurs sentiments, selon M. Marois. « L’art, c’est intuitif, a-t-il expliqué. Nous sommes là pour entretenir cette façon d’appréhender le monde par l’intuition et la sensibilité. »

Pour l’interprète de Passe-Partout, l’accès de l’enfant à l’art est primordial. « Si je regarde la génération des 25 à 40 ans, ils ont su développer leurs capacités créatrices, et ce, dans n’importe quel domaine. Un scientifique qui est créateur sera plus inventeur et n’aura pas peur de risquer », a mentionné Marie Eykel.

Le président et directeur général d’Activis, Sébastien Sills, qui agissait à titre de président d’honneur de l’événement, a dit souhaiter que les gens viennent voir les pièces avec leurs enfants et leurs petits-enfants. Pour lui, la culture est une belle façon de faire pour bien partir dans la vie, au même titre que le sport.

Leave a Reply